iAlpes

  • Alpes Tourisme et Patrimoine

Thermes Brigerbad

Thermes Brigerbad

Brig-Gliss

Le "New Brigerbad", situés dans le haut-Valais, offre après deux années de travaux un espace de bien-être, de bains thermaux et de loisirs entièrement renouvelé pouvant à présent accueillir tout au long de l’année la clientèle.
Ce voulant comme une nouvelle destination touristique de la Suisse, le New Brigerbad dispose d’espaces de bien-être, de bassins chauds, de fitness, et de loisirs, ainsi qu'un potentiel touristique important par la proximité de stations de sports d’hiver importantes à proximité : Aletsch Arena, Belalp, Saas-Fee, Zermatt, et la route de l’Italie par le Simplon.
Dans un futur proche le New Brigerbad connaitra d’autres réalisations avec la construction d’un village de vacances, d’un parking couvert, et une extension du terrain de camping.
D’autres projets sont dans les cartons : développer le centre de bien-être et le fitness, et la construction d’un hôtel, tout ceci en prévision pour 2020.
Dès à présent Brigerbad est  une nouvelle destination du tourisme thermal dans les Alpes, qui s’ouvre vers le futur.

En 1471 acheté par Anton Walker de Münster à la commune de naters, construit deux bâtiments pour les bains et un comme résidence. L’eau était acheminée dans des conduit en bois jusqu’aux bains. En 1521, Peter Owlig, évêque de Sion, en prendra possession et fera construire un quatrième bain, aménager l’espace autour de la résidence avec une promenade et jardins fleuris.
Les Bains de Brig étaient renommés et de nombreux curistes s’y pressaient.
En 1602 les bains de Brig étaient utilisés et recommandés pour soigner les plaies, ulcères de dehors, la surdité, le bourdonnement des oreilles, les tremblements et catares et servaient de remède contre la gale et la fertilité des femmes, et que les meilleurs mois recommandés étaient : avril, mai et septembre et octobre.
Les Bains entreront par mariage dans la famille Stockalper, Kaspar Jodok von Stockalper en héritera de sa mère en 1642.
Les Bains de Brig perdront de leur réputation après l’ouverture des Bains de Loèche, et fermeront en 1705.
Pendant longtemps ces sources chaudes, appelées les eaux de Brigue, ne furent pas utilisées, s’écoulant d’entre les rochers descendues de la falaise, elles étaient considérées impropre à la baignade des malades, et qu’elles pouvaient apporter la mort.
Mais tout ceci à été plus ou moins enseveli durant les terribles épisodes qu’à eu à souffrir le Valais et Brig.
En 1755 lors des tremblements de terre et les terribles inondations comme celles de: 1338, 1472, 1521, 1571, 1620, 1636, 1726, des chute de neige importante avec des avalanches redoutables comme celle du 1er octobre de cette même année, entrainant à la fonte des neiges d’importants dégâts dans toute la vallée recouvrant la pleine de pierres, rochers et arbres arrachés.
Réhabilité dans les années 1930 pour l’usage de leur propriétaire et des locaux, les bains de Brig verront à nouveau le jour comme un véritable établissement thermal, qui ne cessera de s’agrandir et améliorer la qualité de ses infrastructures.
Les deux années de travaux achevées en décembre 2014, ont littéralement transformé l’établissement, qui peut à présent ouvrir toute l’année, grâce à la nouvelle captation de la source chaude.


Brigerbad - Valais

PHOTOS

400 hôtels à Zermatt
Destination
Date d'arrivée
Date de départ

D2


Ski Grands Domaines ou Ski familial, la Savoie reste une destination privilégiée par l’importance de son domaine skiable et la qualité de ses infrastructures. Randonnées piéton ou raquette, de beaux moments de découvertes à partager.

Les Stations »

D2


Un patrimoine et une histoire dominée pendant 1000 ans par la Maison de Savoie.
De châteaux en musées, où sur les chemins du baroque partez à la découverte des trésors de la Savoie.

View details »